Faut-il choisir un site web clé-en-main ou en faire un soi-même ?

Alors même que la nécessité d’une présence sur le web n’a jamais été aussi importante, plus de 49% des PME ne possèdent pas de site internet. Des solutions en DIY et DIFM existent afin d’aider ces entreprises à créer leur site web. Chacune des alternatives s’adresse à une cible en particulier avec ses avantages et ses inconvénients.

Construire un site internet est une activité longue et complexe. La tâche est similaire à la construction d’une maison dans la mesure où une multitude de possibilités s’offre à vous avec différents degrés d’implication. D’un côté vous pouvez prendre les choses en main en imaginant vous-même le design et l’ensemble du processus de construction allant de la gestion des employés au choix des fournisseurs. De l’autre vous pouvez acquérir un service tout-en-un, des packs comprenant déjà une architecture, la main-d’œuvre, la matière première et un accompagnement dédié. La première approche étant qualifiée de Do-It-Yourself (en bon français : Faites-le vous-même) tandis que la seconde est référée sous le terme de Do-It-For-Me (ou Faites-le-pour-moi).


L’approche DO-IT-YOURSELF (DIY)

Pour les petites entreprises au budget resserré, le DIY peut être un choix intéressant car elle implique un coût maîtrisé et une gestion complète du temps consacré à l’élaboration et la personnalisation du site. Ce sont généralement des entreprises tierces qui fournissent la plateforme avec toute une série d’options comportant les éléments de style, de design, de fonctionnalités, de comportement au click etc. Cette approche est très intéressante pour les professionnels à petit budget mais qui souhaiteraient quand même créer leur site eux-mêmes. Cependant, ce que gagne l’utilisateur en accessibilité, il le perd aussi en temps. Bien que plus abordable, ces plateformes nécessitent un réel investissement personnel. Ces logiciels offrent  la possibilité de se lancer dans le digital à moindres coûts mais présentent le défaut d’être compliqués à prendre en main. En effet, pour les usagers non expérimentés, cela implique d’y consacrer du temps et de l’effort pour obtenir un résultat viable. La création graphique est aussi laissée aux mains du concepteur, qui sans connaissance technique, peut rencontrer énormément de difficultés dans cette tâche. Il en résulte souvent un site sommaire à l’aspect générique et manquant de fonctionnalités.


L’approche DO-IT-FOR-ME (DIFM)

La solution du DIFM est intéressante pour les petites et grandes entreprises n’ayant pas la volonté de s’investir à temps plein dans la gestion d’un site web. Cette approche implique le recourt à un professionnel, afin de lui fournir des services tels que le design, le développement technique, l’hébergement, et le déploiement du site. En général plus couteuse, elle présente l’avantage d’obtenir un site fonctionnel, pratique et à l’image de l’entreprise puisqu’il y a un suivi entre les développeurs et le consommateur. Avoir recourt à des professionnels permet donc de tirer avantage des nouvelles technologies sans forcément avoir des connaissances pointues. L’important étant de libérer du temps pour se consacrer entièrement à son business. Généralement, ces fournisseurs proposent des packs comprenant la création d’un site web et l’ensemble du processus qui accompagne son lancement avec par exemple la prise en charge du référencement, l’hébergement du site (le site est stocké sur des serveurs accessibles en permanence) ou bien la création d’un nom de domaine (l’adresse de votre site).

Que vous ayez une préférence pour l’une ou pour l’autre, tout dépend donc de ce que vous souhaitez faire, de votre budget, du temps que vous serez prêt à y consacrer et du résultat espéré.

Si vous êtes intéressés pour faire créer votre site web, rendez-vous ici .

Livres blancs

Découvrez nos contenus à télécharger pour apprendre les bonnes pratiques sur des sujets incluant la visibilité de votre entreprise sur Internet