Votre site internet est vieillissant et vous avez décidé de sauter le pas en recréant un site tout neuf ? Excellente initiative, qui vous permettra d’attirer plus de visiteurs et de gagner de nouveaux clients. 


Toutefois, si vous comptez changer d’hébergeur, il vous faudra régler un problème de taille : la gestion de votre nom de domaine. Dans ce cas de figure, trois solutions sont possibles : la redirection, le transfert et l’acquisition d’un nouveau nom de domaine. Mais laquelle choisir ?
 

La redirection

La redirection est très simple à mettre en place. Elle consiste à garder votre nom de domaine chez votre hébergeur actuel et à le rediriger vers un autre domaine, chez votre nouvel hébergeur. Concrètement, lorsqu’un internaute voudra accéder à “nom-de-domaine-1.com”, il sera automatiquement renvoyé vers “nom-de-domaine-2.com”.

Cette option a l’avantage d’être très rapide et vous permet de conserver toutes vos données (statistiques, e-mails, etc.) sur votre ancien domaine. En contrepartie, elle vous oblige à posséder deux noms de domaines et donc à être abonné à deux hébergeurs.
 

Le transfert


La technique du transfert est plus complexe, puisqu’elle consiste à migrer votre nom de domaine d’un hébergeur vers un autre. Il implique donc d’obtenir l’accord de l’ancien hébergeur et du nouvel hébergeur.

La procédure est la suivante : vous devrez d’abord prouver que vous êtes bien propriétaire du nom de domaine, et demander son déblocage auprès de l’ancien hébergeur. Vous obtiendrez alors un code d’autorisation qu’il faudra transmettre au nouvel hébergeur, et valider dans les 5 jours qui suivent.

Après environ une semaine d’attente, votre nom de domaine sera transféré vers votre nouvel hébergement. Cette solution a donc l’inconvénient d’être relativement longue, en plus d’être complexe.
 

Le nouveau nom de domaine



Troisième possibilité : l’acquisition d’un nom de domaine.  Si vous n’avez pas d’adresse mail liée à votre site actuel et que vous ne possédez pas de données que vous souhaitez absolument conserver, cette solution est l’alternative la plus simple et rapide. 
Elle consiste à repartir de zéro en construisant un nouveau site avec un autre hébergeur. La seule formalité à effectuer est la résiliation de votre abonnement auprès de votre ancien hébergeur. 

Prêt à moderniser votre présence en ligne ? 

Aide en ligne

Offres sites Web, Google, Contact … Les questions que vous nous posez le plus fréquemment